NATUR'VARENNIS sera notre tout premier Salon Photo-Nature

Parution du JSL le 9 Novembre 2018


Programme du Salon

Laurent FIOL , photographe passionné de proxy-photo Nature , sera notre invité d'honneur.

 


Liste des photographes exposants


Laurent

FIOL

je suis un photographe amateur de 50 ans habitant en Bourgogne,à proximité de Dijon depuis 4 ans environ .

Je suis originaire du sud de la France.plus exactement Alès dans le Gard. Je ne vis pas de la photo mais plutôt de mon métier d'éducateur spécialisé que j'exerce auprès d'enfants manifestant des troubles sévères du comportement ; Un boulot assez exigeant . La nature et la photo deviennent un vrai moment apaisant alors.

Amédée DE ALMEIDA

  

Amédée De Almeïda a grandi au nord du Portugal dans une maison forestière, sur un plateau aride a 1000 m d'altitude régulièrement fréquenté par des loups, qui en fin de journée suivaient les troupeaux de moutons jusqu'à l'entrée du village. Aussi, lorsqu'il rentrait à la nuit tombée, c'est avec des sueurs froides qu’il  devait traverser cette interminable plaine de 800m sous leurs regards pénétrants.  

Sa Maman lui criait :"Amédée, les loups !" Il courait alors avec une fourche pour les éloigner des petits cochons qui gambadaient autour de la maison - non sans peur - mais il se devait de montrer a sa Maman combien il était fort et courageux.  

Sa passion pour la photographie naturaliste est peut être née de ces profondes émotions vécues en contact avec cette nature si rude, mais tellement enrichissante, qu'il arpente aujourd'hui avec amour et respect.  

En 1969 il a 17 ans et fuit la guerre coloniale D'Angola pour rejoindre la France, en Charente-Maritime, où un troupeau de 170 chèvres l'attendait. 

Après quelques mois, il se rend à Paris qu'il déserte régulièrement pour aller à la rencontre des paysages normands avec son premier "vrai" appareil photo. Très vite la photographie devient sa raison d'être, plus qu'une passion, un moyen d'expression, une philosophie!  

Après 8 ans de vie parisienne et d'emplois variés il rejoint la Bourgogne, où il ouvre un magasin SHOP PHOTO Passion Place de la Barre a Mâcon, membre du Club Photo de l'Héritan où il anime durant 22 ans des stages photos avec son "frère de cœur" Gérard Petit. 

Il est régulièrement primé dans les concours régionaux et nationaux. Premier prix du reportage du Concours International du magazine PHOTO  "Le plus grand concours photo du monde" avec 40.000 participants.  

En l'an 2000, expo conférence sur la photographie naturaliste au Printemps des Bibliothèques a Givry 71. Nombreuses expositions à : Mâcon galerie Mary-Ann, galerie l’envouté, Salle François Martin, Médiathèque, Théâtre, Buissonnière, Belleville sur Saône, Matour, Leynes, Chapelle de Domange,,église de Bagé le Chatel, Musée de Solutré...  

Reportages et livres : Quartier Marbé, architecture Mâcon habitat…ville de Charnay les Mâcon, regards Igéens,  Bresse Bourguignonne, Voie Verte, Voie Bleue. Magasine mensuel ville de Mâcon,( 10 ans)  et ville de de Charnay,. 

actuellement en retraite, il anime  occasionnellement des stages d’initiation et perfectionnement photographiques. 

Amédée De Almeida                   

contact : 06 83 19 96 27                        www.amedeephoto.com 

 

 

 

Bruno

PASQUIER

Fils de commerçant, j'ai découvert la nature trés jeune lors des vacances d'été a la ferme chez ma grand mère. Déjà à cette époque le chant des oiseaux le matin ou l'odeur de l'herbe coupée me transportait.

C'est donc très naturellement que j'ai arpenté cette campagne que j'aimais tant et que j'ai fait mes premières rencontres photographiques.

 

Naturellement mon intérêt pour les mammifères a pris le dessus sur les autres espèces. La photo animalière de mammifères en France est une discipline ingrate qui demande beaucoup de temps pour un résultat très aléatoire , le rapport que nous avons avec la nature en est la cause.

 

De fait j'ai longtemps besogné pour peu de résultats. Les ouvertures des téléobjectifs de l'époque, la faible sensibilité des pellicules, le peu de littérature sur ce thème on contribué à cela.

L'arrivé du numérique à réellement été pour moi un second départ. L'EOS 10D sera mon premier boîtier numérique et avec lui je ferais plus d'images que dans les 5 années précédentes.

 

Mon animal de prédilection est petit à petit devenu le renard. Mon travail m'ayant amené à déménager très souvent, il a l'avantage d'être présent partout contrairement au cerf, que je suis également régulièrement. De plus son statut de nuisible m'a conduit à vouloir plaider sa cause. Personne ne devrait pouvoir rester insensible à ces petites bouilles devant un terrier.

Ma passion pour le renard m'a naturellement conduit en ISLANDE pour photographier son frère le renard polaire.

Etant à un âge ou je pourrai disposer de plus de temps libre, j'envisage de pouvoir partager cette passion avec les écoles, restant persuadé que l'avenir du Renard en France passe par les enfants. Les adultes sont trop difficiles à convaincre, ils se sont construit leurs convictions comme nous au fil de leur vie, et celles-ci font souvent appel à l'affectif ce qui les rend étanches aux arguments scientifiques.

 

Une photo pour moi est avant tout une émotion. La lumière est souvent l'élément déclencheur. C'est pourquoi depuis plusieurs années je recherche ces lumières de début ou de fin de journée qui permettent de donner cette dimenssion à une photo. Un "whouaaaa !" vaut bien plus que des compliments sur le cadrage ou la composition.

Ayant une photothèque raisonnable je me permets maintenant le luxe de choisir mon emplacement en fonction de la photo dont je rêve , et ensuite j'espère que la nature sera généreuse avec moi ; Autant dire que les disques durs se remplissent lentement.

 

Site internet:https://www.flickr.com/photos/133949377@N08/

 

 

Jean-Michel

AMARO

 

Présentation du photographe

 

Photographe amateur, je suis né à Lyon en 1962.

 

    Depuis l'INSTAMATIC KODAK offert à l'occasion d'une communion, le virus de la photographie ne m'a plus quitté.

Après avoir usé un peu du 35mm KODAK de mon père, j'ai rapidement fait l'acquisition d'un solide et lourd reflex soviétique de marque ZENITH, remplacé quelques temps après par un MINOLTA X300 beaucoup moins lourd qui m'a suivi pendant une vingtaine d'années jusqu'à l'avènement des appareils photo numériques.

 

    Dans les années 80, au contact d'un ami ornithologue, j'ai découvert la photographie nature.

 

    Aujourd'hui, mes sujets de prédilection sont les orchidées et les libellules, sujets que je tente de traiter de manière artistique en misant sur une faible profondeur de champ et des bokehs harmonieux, et en travaillant sur la lumière.

 

   J'utilise actuellement des reflex de marque PENTAX, les K3 II et K1.

 

 http://jmamaro69.wix.com/photographienature

 

Patrice 

BERNARDET

   Parcourir, contempler, écouter, billebauder, affûter, patienter dans la douceur d’un jour qui se lève ou dans la lumière d’un jour qui s’achève, écouter les silences et les bruits de la forêt, le chant des oiseaux, sursauter à l’aboiement du chevreuil, s’émerveiller de la belle forme d’une fleur, d’un oiseau, d’un insecte, avec en bandoulière  un appareil photos prêt à saisir l’instant magique qui ne constitue qu’un instantané d’une observation parfois éphémère, partager cette passion « nature »,  établir une relation avec le monde, tout cela est ma propre réponse au pourquoi  je fais de la photographie nature.

     Je rajouterai une phrase de Victor Hugo qui correspond à un ressenti du moment :

"C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas." 

 

https://www.flickr.com/people/patricebernardet/

 

Amicalement

 

Patrice BERNARDET

 

 

Sandra

THILLIER

 

       Je suis reporter-rédactrice-présentatrice au sein de la radio associative mâconnaise "Aléo" depuis 15 ans; un travail passionnant,au rythme intense et qui demande un engagement personnel important.

 

       Dès l'enfance j'ai pris pour l'habitude de vagabonder des heures durant dans les espaces sauvages. J'aime contempler cette Nature qui nous entoure . Elle me ressource autant qu'elle m'épuise.Elle me remplie de joie autant qu'elle me fait peur...

J'apprécie tout particulièrement ces paradoxes,ces côtés non maîtrisables qui me permettent de m'évader de ce quotidien où l'Homme veut tout régir.

 

       Depuis quelques années j'embarque mon appareil photo lors de ces escapades que j'aime solitaires. Je partage aujourd'hui ! par le biais de l'image ce qui en ce monde me réchauffe le coeur et m'aère l'esprit. Je vous invite à découvrir mon regard sur cette faune aussi forte que fragile , et sur des paysages sublimes qui risqueraient de disparaitre si l'Homme n'y prend garde .

  Source :     https://www.sandrathillier.fr/ 

A.P.R.A.N

Forte d'une quinzaine de membres, l'Association Photo Rhône-Alpes Natures (APRAN) a pour but de favoriser les rencontres entre photographes amateurs ou novices, désireux :

- d'échanger idées et connaissances dans tous les domaines de la photo nature,

- de contribuer à la sensibilisation du public aux problématiques environnementales par la valorisation d'images.

Cette valorisation pourra se faire par le biais d'organisation de rencontres, d'expositions, de publications et d'éditions.

   Depuis 2012, l'APRAN a ainsi exposé :

- En 2012 : Bibliothèque de MARCELLAZ-ALBANAIS (74), Médiathèque Simone Veil à Jassans-Riottier(01), Villa Monderoux à Beynost (01),

- En 2013 : Collège de St Etienne de St Geoirs (38), Médiathèque Simone Veil à Jassans-Riottier(01), Centre culturel l'Allegro à  Miribel (01),

- En 2014 : Galerie Impertinence à Montluel (01), 1er Festival "Lycée Photo Nature" à Bourg-en-Bresse, 1er festival  "Reg'Arts Nature" à Chevigny Saint Sauveur (21),

- En 2015 : Salon de la Photo Nature du Val de Saône à St Jean de Losne (21), Festival "Lycée Photo Nature" à Bourg-en-Bresse,  Festival "Cœur de France" au château d'Ainay le Vieil,

- En 2016 : Festival Nature Ain à Hauteville - Lompnes, Festival "Les silences du Ventoux" à Sault (84),

- En 2017 : Salon de la Photo Nature du Val de Saône à St Jean de Losne (21), Festival de la Camargue et du Delta du Rhône.

    - En 2018 : 11ème Salon Photo Nature du Val de Saône à Saint Jean de Losne du en mars, 5ème Festival "Lycée Photo Nature" à Bourg en Bresse en mars, 6ème Festival Nature d'Hauteville Lompnes en mai, Phot’Aubrac 2018 en septembre

Club Photo

Varennes lès Mâcon

 

N'oublions pas notre club .

Nous allons bien entendu présenter une sélection de  photographies Nature de nos adhérents lors de notre salon 

nous vous invitons à suivre notre actualité sur notre page Facebook ainsi que sur notre compte Facebook

 

Michel BAILLY 

parcours photo

 

J’ai débuté la photo en 1981, premières vacances dans la Vanoise, premier stage de prise de vue et pour cela premier appareil photo. J'ai fait 2 fois le tour de la Vanoise à pied et  j'ai des souvenirs colorés de mes voyages, des images de marmottes, de papillons, de paysages. Petit à petit je me suis équipé en matériel de prise de vue avec un laboratoire de développement noir et blanc et couleur à domicile. Ma passion est née et évolue autour de la nature.

 A partir de 1986, Mariage, naissance et maison : ma vie familiale a changé mes priorités, les objectifs familiaux ont remplacé les objectifs photos.

 L’attrait pour la nature revient en 1995, année ou je deviens adhérent de la ‘maison de la nature’. Les sorties avec cette association m’ont permis de côtoyer des spécialistes dans divers domaines qui ont souvent su me nommer mes " rencontres "

 2002 : Rencontre avec Pascal GADROY, photographe animalier vosgien. Devenu un ami, il a fini par me convaincre de ‘passer’ au numérique et je passe le pas en 2003.

 Depuis, ne disposant pas du temps nécessaire pour faire de l’affût en forêt, je pratique surtout la billebaude, et c’est vers les insectes, les fleurs  que je dirige mes objectifs.

 Autre étape importante dans ma vie de photographe : 2007 : j’organise, avec une association de St Jean de Losne, le 1er salon de la photographie animalière. L’aventure va durer trois ans, mais que de rencontres riches sur le plan humain et photographiques et de nombreuses amitiés vont naître durant cette période.

D’expo en salon, je vais faire le constat suivant : on ne voit pratiquement jamais de photos de moineaux, notre piaf, je vais en faire.

Depuis 2008 je fais de l’affût dans mon jardin, avec une installation qui a évolué au fil des années avec depuis l’automne 2013, un bassin et un abri en ‘dur’ : une mangeoire est une ressource extraordinaire pour des clichés inattendus voire étonnants.

 Sans pour autant délaisser l’appareil photo, j’ai participé au début de  l’association ‘Bourgogne Photo Nature’, et depuis juillet 2010, je suis président de l’association ‘Images Plaine Nature’ avec laquelle je me suis lancé dans  une nouvelle aventure, qui je l’espère sera aussi riche du point de vue humain, l’organisation du des Rendez-vous Images Plaine Nature dont la 9ème édition  aura lieu les 1-2 et 3 février 2019. Le but principal de cette manifestation : « montrer la nature de la région aux gens des régions à travers l’œil de photographes de la région. »

 Nouvelle direction en 2017 avec un changement de région. Je suis maintenant dans l’Ain, près de Macon. Nouvel environnement et nouveaux milieux à découvrir. Depuis ce début d’été, le bassin est opérationnel et j’attends la venue des oiseaux.

 Mes sujets de prédilection sont les oiseaux, affût dans le jardin l’hiver, les insectes et les fleurs à la belle saison et en toutes saisons les paysages.

 En ce qui concerne les vaches et les taureaux, tout a commencé par la photo qui est maintenant la photo de ma carte de visite : un charolais de face dans la brume. Cette image a plu alors depuis j’essaie de photographier les charolais mais aussi les autres races.

                 Courriel : michel.bailly21@gmail.com

Site internet : http://billebaude21.com/

Le blog de l’association : http://www.imageplainature.onlc.fr/

Le  site des Rendez-vous : http://www.images-plaine-nature.com/

 

  Eric

  MARY

-Portrait 

     Né à Dijon il y a 55 ans , je pratique la photographie depuis l'âge de 10 ans, année où je reçois mon premier appareil photo.

J'entre réellement en photographie avec la sortie du film " Microcosmos" qui fut pour moi une révélation, un émerveillement devant ce peuple de l'herbe, monde à part entière , si proche de nous et pourtant si mal connu.

      Je partage ma passion avec mon travail et ma vie de famille à laquelle je rends un sincère hommage. Elle m'accompagne et me soutient dans cette recherche d'images et de découverte de la Nature.

      La photographie  me conduit dans un univers où le temps n’existe plus, dans des moments de calme et de contemplation.

      Je me suis rendu compte, qu’il n’est pas véritablement nécessaire de faire de longs voyages pour aller dans un autre Monde. L’intérieur d’une fleur est un paysage à lui seul, souvent complexe et éphémère et touchant à l’imaginaire.

      Une goutte d’eau est un océan, les ailes d’un papillon une mosaïque de couleurs. La macrophotographie  me permet de rentrer dans cette intimité, de me rapprocher de cet univers  émouvant et fascinant.

      Mes images sont des  bouts de moi, des réalités empruntées à la Nature. Elles racontent au mieux ce que je ressens et tends à vouloir dire, montrer et partager avec autrui ce qui nous entoure. La photo est une façon de matérialiser et d’illustrer mes émotions.

             - Technique Utilisée 

La technique photographique utilisée est  celle de la macrophotographie , une technique qui  permet de photographier des sujets de petite taille avec des gros rapports de grossissement. C’est une technique rigoureuse, précise, et merveilleusement passionnante.

        La macrophotographie est également une histoire de compromis. En effet, le fait d’être très proche du sujet, peu de lumière passe à travers l’objectif, pour combler ce déficit, le photographe peu intervenir sur plusieurs facteurs : principalement sur l’ouverture et sur  la vitesse d’obturation. Si l’on emploi une grande ouverture, c’est-à-dire un diaphragme qui laisse passer beaucoup de lumière on perd du même coup beaucoup de profondeur de champ (zone de netteté entourant et englobant le sujet).

         Autre solution, la diminution de la vitesse d’obturation. Plus la vitesse sera lente plus on aura de lumière qui passera au travers de l’objectif, mais du même coup on un grand risque de bougé, dans ce cas l’emploi d’un pied photo devient nécessaire, mais condamne une certaine spontanéité.

           On le voit, c’est une technique assez complexe, qui demande une certaine connaissance des bases de la photographie, mais qui laisse de grandes libertés aux photographes pour exprimer leurs imaginations et leurs émotions.

 

http://ericmary.fr

 

 

Pascal

GADROY

Je suis né en 1966 en Picardie au cœur d'une forêt de plus de 4000 ha (à l'époque).

Quelques sorties avec mon grand-père, dans cette forêt, m'ont donné le goût de la nature, plus tard passionné de dessin et de peinture animalière, je multipliais les sorties terrains avec une prédilections pour le cerf et le renard que j'observais pour les reproduire sur les feuilles d'aquarelle.

Depuis la photographie nature a largement pris le dessus sur la peinture.

Je travail depuis 4 ans avec National Geographic et Jeffrey Gusky sur les traces laissés par les américains lors de la première guerre mondiale.

Aujourd'hui je passe le plus clair de mon temps dans les forêts du Jura, des Hautes-Vosges, mais aussi à l'étranger comme l'Alaska, la Slovénie, la Pologne, la Norvège, la Croatie, l'Ecosse...

http://www.photosurfnature.com/

Carole

REBOUL

 Née en 1973, auteur photographe depuis 2013, je vis dans le Sud de la France (Languedoc-Roussillon), au pied des Cévennes.

Mon univers, c'est la nature, les grands espaces encore sauvages, désertiques, comme l'Islande, l'Aragon en Espagne, où je me sens en relation avec les éléments, fragile et humble.

     Oscillant entre photographies de paysage et macro, j'y retrouve les mêmes émotions, que j'essaie de retranscrire. Ma passion, c'est la lumière. Jouer avec, expérimenter, pour métamorphoser le sujet, le sublimer, à la manière d'une peinture.

      Utilisant le flou pour accéder à l'essentiel, j'essaie de montrer un univers quasi onirique, plein de douceur et de poésie, où le sujet, son environnement et la lumière sont intimement liés.

   Animée par le désir de sensibiliser le public à la protection de la Nature, qui passe par un autre regard sur celle-ci, chaque printemps, j'organise plusieurs stages photos macro (site www.stagesphotos.fr).

  Depuis 2013, j'expose régulièrement dans de nombreux Festivals Nature en France et en Europe ( dont celui de Montier-en-Der, de Namur en Belgique ou le BioPhotoFestival en Italie...), mais aussi à titre personnel. 

     Deux livres,« Effleurements » et « Rêverie » reprenant mon travail sur la lumière en macro, sont parus en 2014 et 2017.

  J'ai aussi obtenu des parutions dans des revues spécialisées Nature (Nat'Images,  Image et Nature, Macrophotographie, Mon jardin Ma maison, Wild Planet Photo Magazine).

Certaines de mes photos sont représentées par les agences Naturagency, Naturimages et Wimipix.

        Site internet : www.carolereboul.fr

- Présentation de la série Bulles d’obscurité

   Dans cette série « Bulles d’obscurité », je joue avec la lumière pour métamorphoser les fleurs et les insectes, et essayer de donner l’illusion qu’ils flottent, à mi-chemin entre la terre et le ciel.

   Toujours en lumière naturelle et toujours sur le terrain, sans post-traitement, la série s’appuie sur les effets magiques qui peuvent se produire entre la lumière et l'eau sous toutes ses formes (rosée, pluie...).

    Tenter ainsi de capter la beauté de mon sujet, afin de donner envie à chacun d’aller se promener, de découvrir cet univers que nous foulons parfois sans en prendre conscience et qu’il nous faut apprendre à respecter. Mieux connaître pour mieux aimer.

http://www.carolereboul.fr

 

Robert MASSON

 

Voici la présentation de Robert MASSON qui présentera également ses oeuvres lors de notre salon Natur'Varennis :

- Je me nomme Robert Masson, j'ai 68 ans, je suis marié et vis avec mon épouse à Igé. Je suis originaire de la région autunoise, où je retourne régulièrement.

En plus de rugby, je suis passionné de nature (oiseaux, mammifères, fleurs, insectes, reptiles...) bref tout ce qui touche au monde du vivant et à plus forte raison s il s'agit du monde du sauvage m'intéresse ....

J'ai commencé par l'ornithologie dans un petit groupe de passionnés dont le responsable, en plus d'être instituteur était bagueur...rien de tel pour apprendre à connaître les oiseaux !!

Tout cet environnement m'a naturellement amené vers la photographie (principalement animalière) que je pratique depuis pas mal de temps.

Au plaisir de se rencontrer.

Robert Masson.

http://www.bourgogne-nature.fr/

 


Nos autres invités

lien facebook
Nathanaël Vetter animera notre salon par une conférence sur les deux jours

diaporama Nathanaël Vetter

présentation de Nathanaël Vetter

     Présentation de Nathanaël VETTER

 

       Adolescent , on m'a mis un appareil photo entre les mains , un reflex argentique , cela a été le début d'une grande histoire !

       Passionné de Nature et d'aventure , après des études en géographie , écologie et biologie comportementale ,j'ai passé plusieurs années à travailler pour divers programmes de recherche CNRS sur des terrains aussi variés que le Mercantour , l'Alaska , les Îles Crozet , les Petites Antilles , les Îles Kerguelen ou la Roumanie ...

       Je partage depuis des années mon temps entre ces missions scientifiques et des voyages-randonnées-expéditions qui m'ont amené à explorer le Haut Atlas Marocain , la côte ouest de l'Île de Vancouver , les Rocheuses Canadiennes, le parc du Denali en Alaska ou encore la région du Muskwa-Kechika en Colombie-Britannique pendant 25 jours en autonomie complète .

       C'est lors de ces missions scientifiques dans les TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises )pour le compte de l'institut Polaire Français , une campagne d'été aux Îles Crozet sur l'écologie du manchot royal et un "hivernage" aux Îles Kergelen de 13 mois à étudier la population de chats harets , que je développe un goût particulier pour la navigation et l'exploration maritime .

        Fort de ces exrériences je mets depuis 2014 mes compétences au service de projets de conservation en métropole , notamment dans le Val de Saône .

        Ces dernières années , j'ai eu l'opportunité de guider des voyages dans les régions polaires pour le compte de Grands Espaces . Ces voyages me permettent de transmettre ma passion pour la nature sauvage en répondant aux interrogations que peut soulever la rencontre de ses habitants , phoques , ours , baleines , manchots et autres albatros .

        Mais un séjour dans ces paysages peu communs est toujours aussi l'occasion de pratiquer et transmettre une autre de mes passions : la photographie !

 

 

Aurélia CHAINTREUIL

 

Une petite entorse à notre Salon Photo - Nature avec cette dessinatrice de grand talent

 

   - Née en 1978, je réside à Charentay, au cœur du Beaujolais. D'aussi loin que je me rappelle, j'ai toujours été intéressée par le dessin mais c'est en 2002 que je me suis mise à le pratiquer de manière très régulière .

 

  - Principalement intéressée par les portraits , j'ai commencé par créer des fanarts et c'est en les partageant sur des forums et sites Internet que mon aventure artistique a commencé en 2003.

 

  -En 2004, une amie webmaster m'a proposé de créer mon propre site Internet , afin d'alimenter cette galerie virtuelle d’œuvres couvrant divers sujets ; C'est ainsi qu'aurelia-art.com a vu le jour en février 2004 .

 

Depuis 2005, les dessins y sont proposés sous forme de pas à pas afin que les visiteurs puissent suivre la création des œuvres. 

 

 - La Nature étant une merveilleuse et inépuisable source d'inspiration, je réalise également des natures mortes et des portraits d'animaux qui me permettent d'utiliser différentes techniques telles que le pastel et le "scratchboard" (carte à gratter) en plus du graphite et des crayons de couleur qui sont mes principaux outils pour la création des portraits.  

 

Depuis 2008, aurelia-art.com est également devenu une micro-entreprise qui me permet de vendre les originaux de mes dessins, de réaliser des commandes de dessins personnalisées ou encore de vendre des reprographies de mes œuvres."

Remi MASSON

Plongeur -Photographe, Rémi MASSON est originaire de Haute Savoie où il a commencé très tôt l'exploration subaquatique dans les lacs de montagne.

Il animera notre salon par des projections de diaporamas

Je vous invite à consulter son site:

       http://www.remimasson.com/

       https://twitter.com/Massonplongeur

       https://fr.linkedin.com/in/r%C3%A9mi-masson-4ab12048

                   studios HERWEY images photos

Basés à Bourg En Bresse , les studios HERWEY viendront nous présenter un échantillonnage de matériel de photographie

Le Studio Herwey-Images Photo est un magasin professionnel alliant prises de vues studio ou extérieur, la vente de matériel et accessoires photo/vidéo ainsi que les tirages numériques et n'oublions pas les stages de formation.

 

https://www.images-photo.com/

Nos  Partenaires

Nous tenons à remercier les Sociétés , Commerçants , et organismes qui par leurs subventions et prêts de matériel nous ont permis de mener à bien l'organisation de ce festival (liste non exhaustive)

Jean-Bastien SAVET

Graphic-Designer

Un grand merci à Jean-Bastien qui a élaboré gracieusement l'affiche de notre salon ainsi que le logo du club

http://www.jeanbastiensavet.fr/